Les actrices et les acteurs de la Résistance en Eure-et-Loir

La complexité des activités de  la résistance en Eure et Loir ne permet pas une approche sommaire. Qui est résistant ? Qui ne l'est pas ? Un déporté et un travailleur astreint au STO sont ils similaires à un prisonnier de guerre en stalag allemand ?
Il ne s'agit pas de catégoriser les femmes et les hommes mais la lecture de l'histoire mérite une clarification du rôle de chacun(e). Participer aux combats nocturnes en forêt, réceptionner des parachutages, héberger des clandestins ou faire partie d'un réseau de renseignement, toutes ces fonctions sont inclues dans la Résistance et bien d'autres missions encore.
Le seul choix qui a été le notre est soit de placer une personne dans le collectif avec lequel il agit ou bien d'analyser ses actions individuelles et tenter de percevoir ses motivations.

Il existe aussi des victimes qui sont très éloignées des actes de résistance mais qui paient le prix de la répression allemande soit comme otages soit comme victimes de pillages soit comme fusillés. on ne doit pas oublier ces personnes qui ont été broyées dans l'histoire qui les entoure bien qu'elles n'aient pas été actives face à l'Occupant.

Les résistant(e)s lié(e)s à un groupe

La plupart des résistants(es) a été à un moment ou à un autre en lien avec d'autres personnes partageant leurs convictions. C'est un chemin très long qui se déroule en Eure et loir pour la majorité qui cherchera des contacts pendant des mois . Lorsque les anciens partis, syndicats, clubs de sport, et groupes religieux reprendront leurs contacts antérieurs à l'Occupation, de véritables structures coordonnées verront alors  le jour au sein de la clandestinité.
Ainsi, les groupes pourront se constituer essentiellement en début de l'année 1944.
Tout voir

Les résistant(e)s individuel(le)s

Il y a des traces  de plusieurs personnes dont on peine encore aujourd'hui à les positionner dans l'échiquier global de la Résistance. 
Par exemple les agents de renseignements qui ont été parachutés depuis Londres avec des motifs précis et secrets ne pourront pas apparaître en lien avec tel ou tel groupe même si ils utilisent les solidarités patriotiques identiques au cours desquelles ils croisent d'autres résistants.
Il faut aussi considérer tous les actes individuels de résistance qui s'expriment dès 1940 comme celui de Madame Bourgeois ,fusillée pour avoir refuser une de ses chambres  à un officier ainsi que le rapporte Jean Moulin dans Premiers combats.
Tout voir

Les victimes collatérales

La répression allemande est souvent aveugle , notamment en milieu de l'année 1944 quand les troupes déjà aguerries des jeunesses Hitlériennes passent en Eure et Loir, en y laissant des traces de sang.
Alors que la bureaucratie très développée des Allemands qui gèrent le département, durant des années parfois, s'attache à mettre en valeur des preuves justifiant leurs condamnations, la fin de l'occupation abandonne toute pratique juridique au profit du peloton d'exécution.
Dans ce flot de répression aveugle, des gens ordinaires sont parfois happés par la situation et en payent  un prix sans commune mesure avec leur responsabilité.
Tout voir
© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram