Prisons & camps

La répression allemande pèse sur la population civile. Des exemples de condamnations dures sont régulièrement affichés par les occupants pour faire pression sur les civils tentés de soutenir la résistance qui se développe surtout à partir de fin 1943. La prison allemande de Chartres, située dans les locaux de la prison française de la rue des Lisses va recevoir les personnes arrêtées par les soldats. C’est pour certains, un simple passage avant d’autres lieux de détention comme le camp d’internement de Voves ou celui de Pithiviers ou encore Beaune la Rolande.
Connaitre les lieux de détention, et les conditions du séjour des prisonniers vont constituer des recherches dominantes pour les familles voyant disparaitre soudainement certains de leurs membres à l’instar de Jean ANSQUER (voir sa fiche)

Le Camp de Voves

Ce camp d’internement est unique en Eure et Loir. Construit en Beauce sud par l’armée française pour des besoins divers […]

+ + +
© CEDREL 2022
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram