Les résistant(e)s individuel(le)s

Dès le début de l’Occupation en juin et juillet 1940 on note des actes de sabotage parfois extrêmement efficaces. Un temps surpris par ces réactions dans des lieux civils comme les entreprises, les Allemands prennent les choses en main et sanctionnent fortement les auteurs, souvent par une exécution sommaire.

Ces actions isolées résultent souvent de décisions et d’engagement individuels, proches de réactions non réfléchies et mal préparées. Ce sont bien des actes de résistance mais d’une nature particulière par ce qu’ils n’expriment pas encore une volonté coordonnée d’agir dans la durée face à un adversaire bien autrement armé et organisé.

Dans cette catégorie, on a regroupé aussi des résistants qui ne dépendent que de Londres, soit du BCRA, du SOE ou des Jetburgs. Ils ont été parachutés comme instructeurs, radios ou agents de renseignements pour des missions spéciales et sont en contact avec certains groupes de résistance spécifiques qui leur fournissent un appui logistique.

© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram