DARGENT François

Né le 29 janvier 1920 à Marolles (Oise), charcutier ; résistant FTPF d’Eure-et-Loir.

Fils de Jean Camille Dargent et de Marie Louise Morlet, ouvrière agricole, François Morlet fut reconnu par Jean Camille Dargent le 30 janvier 1924 en mairie du XVIII arr. de Paris.
Il était domicilié à Illiers (Eure-et-Loir), où il s’était marié le 12 octobre 1940 avec Andrée Jeanne Roucheray. Charcutier ou manœuvre, il se maria en octobre 1940 à Illiers et eut deux enfants nés en 1940 et 1942.
STO, il s’évada après trois mois de travail en Allemagne et rejoignit alors la Résistance.

Il fut arrêté par les autorités d’occupation pour sabotage et comme réfractaire le 17 novembre 1943 à Chartres (Eure-et-Loir) déplacé à Fresnes et Interné, il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Paris le 15 mars 1944 et fusillé le 30 mars au Mont-Valérien parmi trente et un résistants d’Eure-et-Loir.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts d’Illiers-Combray et sur la Cloche commémorative du Mont-Valérien.

https://maitron.fr/spip.php?article150267, notice DARGENT François par Jean-Pierre Besse

Le contact avec la famille est-il possible ? NON
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? NON
© CEDREL 2024
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram