DE LAYRE Antoine

Nom de guerre :

Antoine

Antoine De Layre est né le 23 septembre 1904 à Beaumont les Autels, son frère Jean en 1901. Fils de Elzéard Bourgnon  De Layre.

Antoine portera le titre de Baron et habitera avec ses parents et sa famille  le château de Beaumont les Autels.

Lieutenant de réserve au 2ème GRCA, Il a été mobilisé en 1940 et blessé grièvement dans l’est de la France.Soigné pendant deux ans puis il tente un départ pour Londres qui échoue. Il devra être amputé d’une jambe.

Il passe un temps dans le Gers où il côtoie des groupes francs locaux.

Il retourne alors à Beaumont les Autels pour constituer un groupe local de résistance vers le 15 juillet 1944.

Contact est pris avec Sinclair et d’autres groupes qui lui fournissent des armes. Il sont une dizaine qui se réunissent en forêt mais qui résident chez eux.

Ses contacts avec le Docteur Carlotti d’Auneau et Sinclair le rapproche de Libé Nord mais il garde un fort ressentiment anticommuniste qu’il étend aux socialistes du maquis de Plainville.

Les Allemands sont installés au château de Beaumont les Autels ce qui n’empêche pas une partie du personnel civil de renseigner le petit groupe de résistants.

Il y a peu d’action militaire revendiquée mais la possibilité d’un ou deux parachutages dans le secteur.

Le maquis Antoine est logé dans le bois à l’arrière du chateau après le passage de l’Ozanne, une petite rivière. Le garde forestier loge ici et surveille les passages vers le maquis.

Lors du regroupement pour la libération de Nogent le Rotrou, le maquis Antoine est grossit des troupes résistantes d’Auneau, Denonville et Boisville la Saint Père. Près de 150 à 200 hommes gîtent une ou deux nuits en forêt avant de rejoindre les combats à Nogent le Rotrou.

Il est décédé le 23 juillet 1988 à Nogent le Rotrou.

Citation à l’ordre du département
Citation à l’ordre du régiment.

Croix de guerre avec étoile de bronze.

Antoine De Layre devient adjoint de Roland Farjon qui dirige le Premier Bataillon de marche d’Eure et Loir et défile le 11 novembre 1944 avec le bataillon sur les Champs Elysées à Paris devant De Gaulle et Churchill.

Il prend la direction du bataillon après le départ de Farjon. Il dirigera les expéditions sur le front de l’Atlantique vers la Pointe de Grave ,le bataillon étant transformé en unité régulière au sein du 131 ème régiment d’Infanterie.

Le contact avec la famille est-il possible ? OUI
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? OUI
© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram