ESPERET Paul

C’est un horloger de 48 ans qui est fusillé au Mont Valérien le 30 mars 1944 avec trente de ses camarades FTP.
Suite à la trahison de Louis Pipet qui a donné des noms aux Allemands, Esperet sera arrêté à Courville, chez lui alors que se tenait une réunion avec Georges Léger et jean Fromageau. Ces deux FTP ont le temps de plonger dans l’Eure proche et de fuir mais Esperet est pris.

Le contact avec la famille est-il possible ? NON
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? NON
© CEDREL 2023
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram