LOUVEL Adrien

Il est né le 16 avril 1923 au Tréport.
Adrien Louvel et son épouse sont des réfugiés de leur ville d’origine qu’ils ont été obligés de fuir du fait des bombardements alliés et des mesures d’expulsion des civils prises par les autorités allemandes.

Il est instituteur et retrouve un poste de suppléant au Boullay les Deux Eglises. Il a d’abord été accueilli au groupe de résistants des Chaises à Clévilliers où il a séjourné quelque temps avant d’être affecté à la direction du maquis de Saulnières en remplacement de Confais qui a dû fuir car il était recherché activement.

Ses rapports avec les maquisards du groupe Taupin ne sont pas bons et plusieurs contestent sa direction et ses ordres.
Il s’ensuit des controverses sur le déroulement de l’attaque de Neuville les Bois le 11 août 44 et sur les responsabilités du massacre de 10 maquisards par les SS.

Pour certains résistants Louvel n’a pas les qualités d’un chef de guerre.

Après la libération de l’Eure et Loir, il s’engage au premier bataillon de marche et rejoint le front de l’Atlantique à Marennes Oléron avec la majorité des résistants du département qui ont choisi de rejoindre l’Armée Nouvelle.

Il est décédé en 1989 et inhumé au Tréport.

Le contact avec la famille est-il possible ? NON
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? NON
© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram