MASSION Marcel

Nom de guerre :

Pierre

Il est né à Brou le 22 octobre 1920.
C’est un peintre en bâtiment qui a été mobilisé en 39 et fait prisonnier à Dunkerque en 40.
Déporté en stalag et malade il est rapatrié en début 1941 et affecté comme garde voies à la gare de Chartres.
il contacte les cheminots organisés autour du parti communiste et entre en résistance.

Il se marie avec Yvette Harranger en 1942.

Un jour, sur le quai, un Allemand pose son sac et monte dans un wagon en laissant apparaître un fusil sur le sac. Marcel s’en empare et quitte son emploi réservé pour la clandestinité. début 1943.

Le couple quitte Chartres pour Brou dans la famille Massion pour quelques jours.
Le commandant Jacques (Maurice Roquet), chef de la résistance FTP de Beauce-Sud organise une rencontre sur la route de Gohory entre les Massion et André Marcille, jeune résistant de 19 ans qui les conduit à leur planque : le moulin de Prémoteux à Trizay les Bonneval.
Le PC des FTP de Jacques est situé dans la ferme de l’Espérance non loin de là.

Jacques confie une mission à Marcel Massion qui prend le nom de Pierre : il sera commissaire à la sécurité du poste de commandement. Il est aussi chargé de stocker des armes et d’entraîner au tir les jeunes recrues issues des réfractaires au STO.

Marcel Massion est homologué FFI.

Le contact avec la famille est-il possible ? OUI
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? OUI
© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram