RELAUT Armand

Nom de guerre :

Commandant Fernand.

C’est un militant proche du parti communiste qui est prisonnier au camp internement de Voves.
Dans ce camp, une structure clandestine du PC a organisé des cours de préparation militaire en vue d’une évasion collective pour reprendre ensuite la lutte contre l’occupant .
Dans la nuit du 5 au 6 mai 1944 , 42 prisonniers s’évadent par un tunnel creusé sur 148 mètres. Armand Relaut en fait partie.

Il est caché dans des fermes par Roland Gaudy qui sera un de ses adjoints dans les FTP de Beauce. Relaut devient le chef de tous les groupes FTP d’Eure et Loir sous le nom de commandant Fernand.
Il commandera ses troupes pour les actions de guérillas et les libérations des villes du département, notamment Bonneval, Chateaudun et Illiers.
Ses rapports avec Sinclair des FFI seront tendus car chaque groupe souhaite prendre la direction de toute la résistance départementale et les livraisons d’armes par parachutages ne seront que rarement destinées aux FTP lorsque les gaullistes de Londres les organisent.
Les Anglais du S.O.E. vont assurer ces livraisons en considérant, au delà de leur anti- communisme, que les FTP sont plus en mesure de combattre sur les arrières des Allemands après le débarquement.

Le contact avec la famille est-il possible ? NON
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? NON
© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram