ROBLOT Marcel

Né le 1er décembre 1923 à Luisant (Eure-et-Loir), plombier couvreur et résistant, membre des FTPF d’Eure-et-Loir.

Fils de Gaston Roblot, peintre, et de Germaine Gougis, sans profession, Marcel Roblot résidait à Marboue-la-Taille (Eure-et-Loir) et fut arrêté pour « activité de franc-tireur ».
C’est un jeune homme de 20 ans de Corvées les Ys comme son camarade François Dargent, qui avaient rejoint ensemble les FTP. Il est dénoncé par la femme Pipet et sera fusillé.

Condamné à mort le 15 mars 1944 par le tribunal militaire allemand (FK 544) de Chartres déplacé à Fresnes, il a été fusillé le 30 mars 1944 au Mont-Valérien parmi trente et un résistants d’Eure-et-Loir (liste à Maurice Dumais).
Son corps fut inhumé au cimetière d’Ivry (Seine, Val-de-Marne) puis réinhumé à Luisant où son nom est inscrit sur le monument aux morts.
Son nom figure également sur la Cloche commémorative du Mont-Valérien.
Marcel Roblot a été reconnu Mort pour la France le 21 octobre 1946.

https://maitron.fr/spip.php?article169754, notice ROBLOT Marcel par Delphine Leneveu

Le contact avec la famille est-il possible ? NON
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? NON
© CEDREL 2024
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram