SAGET Roger

Né le 6 juillet 1919 à Lyon ( II arr., Rhône), agent technique et résistant FTPF d’Eure-et-Loir.

Fils de Jean Auguste Saget et de Marie Henriette Delor, Roger Saget, travaillait comme agent technique à la Défense sanitaire des végétaux. Il s’était marié avec Jeannine Bourrée et demeurait à Saint-Georges-sur-Eure (Eure-et-Loir), 1 enfant.
Au début de l’année 1944, les forces de répression française et allemande laminèrent les rangs des FTP d’Eure-et-Loir, Roger Saget fut arrêté pour activité de franc-tireur.
Le 15 mars 1944, le tribunal militaire allemand FK 544 de Chartres déplacé à Fresnes. le condamna à mort. Son nom sera extorqué par la torture sur un autre résistant proche de lui.
Détenu à Fresnes (Seine, Val-de-Marne), Roger Saget a été fusillé le 30 mars 1944 au Mont-Valérien par les autorités allemandes, parmi trente et un résistants d’Eure-et-Loir.
Il fut inhumé au cimetière d’Ivry-sur-Seine.
Roger Saget a reçu la mention « Mort pour la France » le 27 mars 1946 et a été homologué sergent des FFI à titre posthume en décembre 1955.
Son nom est inscrit sur la Cloche commémorative du Mont-Valérien et sur le monument aux morts de Saint-Georges-sur-Eure.

https://maitron.fr/spip.php?article165815, notice SAGET Roger, Félix, Joseph par Julien Lucchini

Le contact avec la famille est-il possible ? NON
Le CEDREL dispose-t-il d'un dossier plus complet ? NON
© CEDREL 2024
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram