Courville sur Eure

   • LIEU : Salle Pannard
  • DATE DE L'INTERVENTION : 5 mai 2018
   • PARTENAIRE(S) : Commune

Le film documentaire « Résister en Eure et Loir » réalisé par Albert HUDE repose sur les témoignages de 15 participants directs à la résistance à des degrés divers : le renseignement, les messages clandestins, les attaques militaires, les récupérations d’aviateurs, le STO et les exécutions.

Il a été conçu pour transmettre ces messages de l’histoire locale à des publics divers sans aucun frein à la diffusion de masse. C’est pourquoi l’Association Culturelle de Senonches, productrice du film, a choisi de le remettre gratuitement à chacun des 50 collèges et à chacune des 100 bibliothèques du département. En outre, des projections gratuites sont organisées dans les communes qui le souhaitent.

Ce sera la 10 ème projection depuis la sortie du film fin novembre 2017.

Le documentaire consiste en l’adaptation, notamment pour les jeunes publics des classes de troisième, du livre éponyme d’Albert HUDE (La Résistance en Eure et Loir) publié en 2015 aux Editions du Petit Pavé.

La densité de ce livre, unique sur le sujet en Eure et Loir, méritait une déclinaison par l’image et le témoignage avec un abord plus facile pour la compréhension de ces évènements complexes et méconnus de l’histoire locale.

Ce projet a rencontré le soutien financier des collectivités locales et du public ainsi que de certains participants comme l’acteur Philippe Torreton ou les musiciens internationaux Jérome Huille et Alissa Duryee. Tous ont abandonnés leurs droits d’auteurs comme le réalisateur pour favoriser la gratuité de la diffusion.

Au cours de la projection d’une heure trente, il sera évoqué entre autres, le rôle de Simone SEGOUIN (Nicole Minet dans la résistance), agent de liaison FTP secteur sud qui portera messages et armes jusqu’à Dreux sur un vélo allemand qu’elle avait dérobé elle-même à une auxiliaire de la Wehrmacht. Avec son chef Germain (Boursier) elle participera à la capture de 24 SS réfugiés autour d’un moulin à Thivars le 18 aout 44.

Maurice Dumais, fusillé au Mont Valèrien avec 30 de ses camarades
© CEDREL 2021
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram